lundi 28 mars 2016

Les hypermarchés et supermarchés Rallye.



     Souvenirs de vacances au Château-d'Olonne, et les inévitables courses au Rallye...

Histoire de l'enseigne

     En 1945, un petit magasin à l'enseigne Rallye est créé à Brest, par Jean Cam et sa famille. Cependant, ce n'est qu'en 1968 qu'un premier hypermarché Rallye ouvre à Brest.

     En 1973, Michel Montlaur et Jean Cam s'associent et créent le GIE Montlaur-Rallye pour améliorer l'exploitation de leurs magasins. Trois ans plus tard, Rallye rejoint la centrale d'achat Socadip.

     En 1984, Genty et Rallye s'associent dans un GIE pour améliorer leurs achats. Rallye quitte alors la Socadip et adhère à la Di-Fra. L'année suivante, le groupe Rallye rachète les Coop de Bretagne.

     Rallye lance une OPA hostile, en 1988, sur La Ruche méridionale. Après plusieurs mois de bataille boursière, c'est finalement la Compagnie française d'Afrique occidentale (CFAO) qui emporte la mise. Un an plus tard, Rallye rachète la société de distribution Disque Bleu à Limoges dont 7 nouveaux hypermarchés (ex-Euromarché).

     En février 1990, le groupe Rallye acquiert 60 % de la société grenobloise Genty-Cathiard pour 1,65 milliard de francs. Le groupe récupère les hypers et supermarchés Genty ainsi que la chaîne d'articles de sports Go Sport.

     En 1991, Rallye est dans une situation financière délicate et se sépare d'activités "périphériques" pour se recentrer sur les supers et hypermarchés. En avril, après la cession de Burton à Eurodif, le groupe vend sa branche de gros, héritée des rachats du Disque Bleue et Genty Cathiard, à la Financière Marland
     Malgré cela, il est contraint de faire appel à des investisseurs pour voler à son secours. La société Euris, présidée par Jean-Charles Naouri, prend en juillet 50 % du holding familial de Rallye.

     En mai 1992, Rallye rachète trois magasins Euromarché au groupe Carrefour : les magasins de St-Michel sur Orge (91), Paris Masséna (75013) et Paris La Villette (75019).
     En juin, Casino annonce la prise de contrôle des activités de distribution et de restauration de Rallye (48 hypermarchés Rallye dont 4 en franchise, 196 supermarchés Rallye Super et 70 cafétérias Marest), financée par émission de nouvelles actions. Rallye SA (qui ne conserve que ses magasins de sport) se voit confier 30 % du nouveau capital de Casino (25 % des droits de vote). Les actifs cédés de Rallye sont ainsi évalués à 2,5 milliard de francs, auxquels s'ajoutent 1.2 milliard de dettes. Le nouveau groupe Casino-Rallye pèse désormais 65 milliards de francs de chiffre d'affaires et se hisse au 5ème rang des distributeurs alimentaires français. Il emploie 57 000 personnes et compte 101 hypermarchés, 480 supermarchés, 2 344 supérettes et 221 cafétérias.
     En octobre, les actionnaires du groupe, à l'exception de l'ancien président de Rallye Albert Cam, votent le rapprochement avec Casino.
     En novembre, les actionnaires de Casino se réunissent à Saint-Étienne et approuvent la reprise des activités de distribution de Rallye.

     En septembre 1993, après plusieurs mois de réflexion, Casino annonce le passage progressif des hypermarchés Rallye sous la nouvelle enseigne Géant. A cette occasion, le groupe dévoile de nouveaux logos et une nouvelle charte graphique. La direction de Casino annonce également la mise en vente de 21 Rallye Super déficitaires, jugés "indéfendables", situés dans le centre et l'ouest de la France. Les supermarchés restants situés en centre ville prendront l'enseigne Casino, tandis que ceux situés en périphérie conservent l'enseigne Rallye Super. En décembre, Casino conclut la vente de 12 supermarchés Rallye à Intermarché.


     En février 1994, Casino teste une nouvelle enseigne au format hard-discount, L'As des Prix, pour remplacer certains Rallye Super en difficultés. Deux magasins adoptent le concept : à St-Bonnet-de-Mure, près de Lyon (69) et puis en avril à la Tour du Pin (38).
     Le mois suivant, Corse distribution, déjà affilié de Casino depuis juin 1992, passe un accord avec le groupe stéphanois pour développer en franchise l'enseigne Rallye Super en Corse et dans le sud-est de la France. Plusieurs supermarchés du groupement, dont le Bravo de Six-Fours (Var), vont devenir des Rallye Super. L'année suivante, les ventes des Rallye Super continuent de fléchir par rapport à celles des supermarchés Casino. Le groupe stéphanois décide alors d'abandonner l'enseigne et de ne pas développer L'As des Prix, dont les résultats sont jugés décevants.

     En mai 2002, après plusieurs années de tractations juridiques pour son transfert, le dernier hypermarché Rallye, à Chambray-les-Tours, ferme définitivement ses portes. Un nouvel hypermarché ouvre sur la commune voisine de La Riche, sous l'enseigne Géant.

     Le dernier Rallye Super, à La Londe-les-Maures (Var), ferme ses portes en 2005, pour rouvrir sous l'enseigne Casino Supermarché. L'enseigne Rallye disparaît alors définitivement.

Liste des hypermarchés Rallye


Photos

  
Catalogue Jouets (décembre 1991)
  
Affaires monstres - 25 sept. / 5 octobre 1991
Rallye Château-d'Olonne - 1989
Rallye Château-d'Olonne - 1989
Arrivée des produits Casino chez Rallye - 1994

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire